Nouvelles

Jon Landaburu

Jon Landaburu, figure de proue de la revitalisation et la promotion du patrimoine linguistique de la Colombie reçoit le Prix Linguapax 2012

21/02/2012

Coïncidant avec la Journée internationale de la langue maternelle, Linguapax révèle le nom du lauréat de la seule reconnaissance existante pour la promotion de la diversité linguistique

 

Depuis 1999, le 21 Février est célébré dans le monde entier comme la « Journée internationale de la langue maternelle » pour souligner l'importance de la diversité linguistique et de l'éducation multilingue. Comme chaque année, Linguapax - Unescocat profite de cette occasion pour annoncer le nom du lauréat du prix décerné en guise de reconnaissance à des linguistes, chercheurs, enseignants et membres de la société civile qui ont excellé dans la promotion de la diversité linguistique et de l'éducation multilingue.

 

Jon Landaburu Illaramendi (1943), basque, de nationalité française et colombienne, est l'un des plus grands spécialistes des langues autochtones de la Colombie. Plus de 40 années de dévouement professionnel et d'engagement personnel, ont donné à Jon Landaburu une profonde connaissance, par l'expérience directe et l'immersion, de la diversité des langues et des écologies linguistiques autochtones de Colombie et il est devenu un symbole de leur protection et revitalisation.

Sa carrière académique s'est développée sur deux continents: entre 1983 et 1996 il a supervisé des travaux et des projets de recherche, il a été professeur et responsable de la gestion et de l'administration de recherches scientifiques en France et en Colombie. Il est docteur en sciences humaines de l'Université de la Sorbonne (1976) et directeur émérite du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de France pour les langues autochtones d'Amérique. Il a été, par ailleurs, fondateur et directeur du Master d'ethnolinguistique à l'Université des Andes, en Colombie, et l’un des principaux promoteurs des processus de formation de linguistes indigènes.


Landaburu a également joué un rôle actif dans la promotion de programmes du gouvernement de la République de Colombie visant à étudier et revitaliser les langues autochtones. Il a été impliqué dans de nombreuses initiatives régionales telles que la traduction de la Constitution colombienne dans diverses langues autochtones et la formation de leaders et d’enseignants autochtones. Entre 2007 et 2010, il a assumé la direction d'un centre politico-administratif qui, avec le Programme pour la protection de la diversité ethnolinguistique (PPDE) du Ministère de la Culture, a ouvert la voie à la formulation, en 2009, de la Loi sur les langues autochtones, qui garantit à 68 langues (65 natives, 2 créoles, et le gitan) des instruments juridiques spécifiques pour contribuer à leur préservation et revitalisation.

 

Ses domaines de recherche sont la linguistique théorique et appliquée, l'ethnolinguistique et la sociolinguistique, sur lesquelles il a publié de nombreux travaux, dont plus de 15 livres et un grand nombre d'articles scientifiques. Il a dirigé et supervisé de nombreuses mémoires et thèses de maîtrise et de doctorat.

Landaburu continue actuellement à conseiller les institutions locales et internationales et il est consulté par de nombreuses communautés.

Le prix Linguapax est donc un témoignage de reconnaissance à la contribution professionnelle et personnelle de Jon Landaburu pour la survie du patrimoine linguistique de la Colombie, qui est un exemple à suivre et un moteur pour tous ceux qui travaillent pour les langues du monde, c'est à dire pour une humanité sachant vivre ensemble, dans la créativité et la communication authentique.


La remise du prix aura lieu à Barcelone le 21 mai prochain.

 

 


Voir les nouvelles

Je souhaite recevoir le bulletin hebdomadaire